Le forum de l'hébreu

Forum créé le 28/1/2008 08:21 et administré par Serge Frydman



M'inscrire M'inscrire Me connecter Me connecter Mot de passe oublié Mot de passe oublié Retour au forum Retour au forum



  Pages: 1
Poster un nouveau message Répondre au message
Auteur Message
   Trier par date décroissante
Mickey
Posté le:
13/2/2016 18:13
Sujet du message:
Primavera
Répondre            
 
Bonsoir, je m'en remets à vous pour m'aider
J'ai écris une chanson en français et j'aurai besoin de sa traduction en hébreu, je reconnais qu'elle est assez longue mais aussi complexe à traduire mais tout cela me tient à cœur, je vous en remercie d'avance Smile


Printemps

Comme à cette période de chaque année,
Les arbres sont en fleurs
Décorant magnifiquement l'allée,
De toutes leurs couleurs

C'est vrai que de temps en temps
Lorsque je reconnais mes propres douleurs
Je pense à ces nuances qui virevoltent dans le vent
Et qui emporte mon cœur

Après avoir bravé un hiver sans fin,
J'ai cru naïvement que tout irait bien,
Pourtant, les pétales tombent un par un
A chaque pas que nous faisons en chemin

En y repensant, ça fait tellement longtemps,
Que nous devrions en parler au passé
Cependant je déteste le sentiment,
De t'avoir laissé de coté

En cette saison, propice aux rencontres
Mais aussi, aux cœurs brisés,
Tous les jours, j'essaye de me réconforter
En me disant, que les yeux ne servent pas à pleurer
Mais à y voir les sourires et les rêves s'y refléter
J'espère que ces mots semblables aux pétales se liant à l’alizé arriveront un jour, à ta portée
Nos lèvres soufflent un "au revoir" pourtant c'est un adieu qui est prononcé
La seule chose qui me reste maintenant, est l'amour que tu m'as légué.

Comme à chaque fin d'année,
Les arbres perdent leurs fleurs,
La foule se bouscule dans l'allée,
Et je ressens la douleur

Un pétale sombre dans l'ombre du premier,
Devant moi, plus je vois les visages défiler
Plus je te vois sombrer dans les bras de Morphée

En y repensant, ça fait tellement longtemps,
Pourquoi parler encore du passé ?
Pardonnes-moi, si je ne suis pas revenue te voir
Cet hiver-là, je ne pouvais pas le prévoir

En cette saison, propices aux rencontres
Mais aussi, aux cœurs brisés,
Je protège ces sourires et ces larmes versées,
Car même si je m’efforce à ne pas vouloir abandonner,
Il est impossible de faire renaître pour toujours une fleur fanée
J'espère que ces mots semblables aux pétales se liant à l’alizé arriveront un jour, à ta portée
Nos lèvres soufflent un "au revoir" pourtant c'est un adieu qui est prononcé
La seule chose qui me reste maintenant, est l'amour que tu m'as légué.

J'ai tendance à me prétendre heureux, même sans toi
Car je me dis que c'est obligé qu'on se reverra une prochaine fois
Pendant ce court moment, tu viens puis tu pars finalement
Aucune larme ne peut rattraper le printemps
 

Poster un nouveau message Répondre au message
  Pages: 1

M'inscrire M'inscrire Me connecter Me connecter Mot de passe oublié Mot de passe oublié Retour au forum Retour au forum