Forum sur l'Histoire Médiévale de la Bourgogne et de la Franche-Comté

Pour écrire ou répondre à un message du forum,
vous devez vous inscrire, une première fois.
Enregistrement simplifié : un identifiant, un mot de passe.
Alors n'hésitez pas !!


Obtenez 1000 visiteurs rapidement !
Obtenez 1000 visiteurs rapidement !
Outils webmasters Compteur Chat Forum Sondage Découverte Référeur


M'inscrire M'inscrire Me connecter Me connecter Mot de passe oublié Mot de passe oublié Retour au forum Retour au forum



  Pages: 1
Poster un nouveau message Répondre au message
Auteur Message
   Trier par date décroissante
Némorin
Posté le:
23/3/2010 08:36
Sujet du message:
généalogie des comtes de Mâcon
Répondre            
 
bonjour. Une petite erreur s'est glissée dans votre très utile généalogie des comtes de Mâcon. La mère de Guillaume l'Allemand s'appelle Regina d'Oltigen et non d'"Oltingen". La nuance est importante car ce sont deux lieux différents, pourvus chacun d'un château-fort. Oltigen est aujourd'hui totalement abandonné, retourné à la forêt. L'endroit se trouve au confluent de la Sarine et de l'Aar.
Regina d'Oltigen a fini ses jours comme moniale à Marcigny, dès 1088, et elle donne à ce monastère d'importants biens à Aywaille et autres lieux.
Par ailleurs, la femme de Guillaume l'Allemand est une Zähringen (ou Zaehringen), et non Zahringen.
Je suis actuellement dans une vaste enquête sur les causes, les commanditaires et les exécuteurs de l'assassinat de Guillaume l'Allemand et je bute contre le problème de sa date de naissance. J'en ai trouvé plusieurs, fort différentes. Quelqu'un a-t-il des sources ou des indications fiables ?

M. Babey
 

gilles.maillet
Posté le:
27/3/2010 16:54
Sujet du message:
généalogie des comtes de Mâcon
Répondre            
Site Internet:
http://gilles.maillet.free.fr
Bonjour,

Vous avez raison, il y avait plusieurs coquilles, dans la généalogie des comtes de Mâcon, il s'agit bien du comté d'Oltigen, qu'il faut lire, et pas Oltingen !

Pour votre question sur la date de naissance de Guillaume l'Allemand, François Ignace Dunod de Charnage, dans son livre "l'Histoire du second royaume de Bourgogne, du comté de Bourgogne sous les Rois Carolingiens" de 1737, dit que ce comte avait une quarantaine d'année à sa mort. Guillaume a du naître vers 1085.

Pour Dunod et la majeure partie des historiens, Guillaume a été assassiné par des vassaux, qui pour échapper au crime de lèse-majesté, firent circuler le bruit, qu'un comte portant le surnom de l'Allemand, a été emporté par le diable, parce qu’il a enlevé des biens de l'abbaye de Cluny . Pour ma part, je crois que Guillaume a été assassiné car il cherchait à étendre son pouvoir vers le Valais et le Genevois, et que cela dérangeait la dynastie des Zähringen; d'ailleurs à la mort par assassinat aussi, du fils de Guillaume à Payerne, l'empereur donne les terres des comtes de Bourgogne en suisse romande, au duc Conrad de Zähringen. Le commanditaire de ces 2 assassinats, pourrait être fort bien la famille des Zähringen, grande gagnante de la disparition rapide des 2 comtes de Bourgogne.

Cordialement.

Gilles Maillet
 

Némorin
Posté le:
9/9/2011 06:37
Sujet du message:
réponse concernant les Zaehringen
Répondre            
 
plus j'y pense, plus je vois les choses autrement. La femme de Wilhelmus Alemannus, Guillaume de Bourgogne dit l'Allemand, est une Zaehringen, elle est donc la mère de Guillaume l'Enfant. Celui-ci, dernier rejeton de la lignée, ayant été assassiné dans des circonstances extravagantes, le passage aux Zaehringen est familialement logique, la mère récupérant le bien de son fils. On ne peut imaginer les Zaehringen, et surtout pas cette femme, faire assassiner son mari et son fils, alors qu'il s'agit d'une alliance tout à fait valorisante pour cette famille.
Par ailleurs, ce ne sont pas les vassaux du comte de Bourgogne qui ont fait courir le bruit que Guillaume l'Allemand avait été emmené au ciel par un cheval. Ceci sort d'un texte signé Pierre le Vénérable, le livre II des "Merveilles de Dieu", c'est l'unique source que nous avons.
Or, ce texte est interpolé, c'est une manipulation tardive, qui amalgame notamment le comportement du comte Girard de Mâcon et celui du comte Guillaume l'Allemand. Il ne peut être de la main de Pierre le Vénérable, et ce texte haineux et calomniateur contre un bienfaiteur de Cluny n'est d'ailleurs pas dans le style littéraire de Pierre le Vénérable.
Mais l'historiographie clunisienne mettra, pendant des siècles, une telle énergie à essayer de faire croire à la fable du cheval (jusqu'à peindre la scène dans l'église abbatiale, ainsi qu'à Mâcon) que tout ceci finit par être suspect.
Guillaume l'Enfant est réputé enterré à l'Ile des Comtes (Ile Saint-Pierre, donnée à Cluny par Guillaume l'Allemand). Quant à ce dernier, je pense avoir retrouvé sa sépulture, qui a donné lieu à la construction d'un prestigieux mausolée clandestin (puisque contredisant la version officielle du cheval) vers le début du XIVe siècle, parfaitement conservé de nos jours.
A noter que François Perreaud, mort en 1857, qui a longuement enquêté sur ces questions, a entendu raconter à Mâcon vers 1610 que Guillaume l'Allemand aurait eu un différend avec les moines de Cluny au sujet du péage du Pont Saint-Laurent.

Où pourrais-je trouver un arbre généalogique des Zaehringen ?

M. Babey, historien de l'architecture
 

gilles.maillet
Posté le:
11/9/2011 13:39
Sujet du message:
réponse concernant les Zaehringen
Répondre            
Site Internet:
http://gilles.maillet.free.fr
Personne ne dit que c'est l'épouse et la mère qui a fait assassiner son époux et son fils, mais plutôt une personne de sa famille, sans d'ailleurs savoir si elle était informée ou pas !!

La légende attribuée à Pierre le Vénérable est sujette à question, mais dans toute légende, il y a quelque fois des vérités.

J'ai constitué une généalogie partielle des Zähringen, disponible sur mon site : Zähringen

Gilles
 

Némorin
Posté le:
8/10/2011 22:18
Sujet du message:
réponse
Répondre            
 
un peu de vérité dans cette légende ? Oui, mais où ?
Il m'apparaît que Guillaume de Bourgogne, cette tête couronnée, ne s'est pas envolé sur un cheval, mais plutôt qu'il a été assassiné (ainsi que son fils), ce qui suppose des commanditaires et des exécuteurs. On ne peut que s'étonner de voir la durée immense de la polémique qui a suivi ces faits, et les efforts incroyables de désinformation pour cacher ces crimes. Ca doit être une chose importante.
De plus, cette affaire coïncide avec une autre, tout aussi obscure, et sujette à polémique dans le même ouvrage attribué à Pierre le Vénérable : la fin mystérieuse de Pons de Melgueil, abbé de Cluny, et peut-être lui-même apparenté à la famille de Bourgogne (thèse de Nadine Fresco page 22)
Merci bien pour votre généalogie. Malheureusement, je ne trouve pas la liste des enfants, pour Berthold II et III.
Je me suis trompé sur la date de mort du pasteur Perreaud, évidemment 1657 et non 1857... mes excuses.

 

Poster un nouveau message Répondre au message
  Pages: 1

M'inscrire M'inscrire Me connecter Me connecter Mot de passe oublié Mot de passe oublié Retour au forum Retour au forum




Pour apercevoir tous les messages
d'un message principal, cocher la case après le titre du message.