Forum sur l'Histoire Médiévale de la Bourgogne et de la Franche-Comté

Pour écrire ou répondre à un message du forum,
vous devez vous inscrire, une première fois.
Enregistrement simplifié : un identifiant, un mot de passe.
Alors n'hésitez pas !!


Obtenez 1000 visiteurs rapidement !
Obtenez 1000 visiteurs rapidement !
Outils webmasters Compteur Chat Forum Sondage Découverte Référeur


M'inscrire M'inscrire Me connecter Me connecter Mot de passe oublié Mot de passe oublié Retour au forum Retour au forum



  Pages: 1
Poster un nouveau message Répondre au message
Auteur Message
   Trier par date décroissante
stéfanpucci
Posté le:
16/12/2007 23:56
Sujet du message:
Les Migrations du 15/16e siècle
Répondre            
 
Les guerres d'Italie entre Charles Quint et François Premier, puis entre Phillippe II et Henri II, les Guerres de Religion entre Protestants et Catholiques, la Peste, la "Ruine" des familles, l'Exile, mais aussi les nouvelles Alliances, l'acquisition de Terres Lointaines ou tout simplement le gout du Risque et de l'Aventure ont causé la disparition de certaines familles Nobles sur leur terre natale entre la Bourgogne, la Franche Comté, La Suisse, La Savoie, Le Piémont, le Milanais et les Etats du Vaticans (Duché de Parme Plaisance des Farnese).
Il semblerait que de nombreuses familles Franc-Comtoises soient réapparus du côté italien : Les Vergy, les Rye, peut etre les Ray.
D'autres familles Savoyardes, les Viry (16eme siècle), ou Piemontaises, les Rocca (début 17eme à Gray) , sont apparus en Franche Comté.
Les Genève Lulin s'implique dans la politique Piemontaise.
on retrouve aussi les Velasco en Franche Comté, dans le Milanais et au Piemont
Les Hangest auraient acquis des terres en Savoie (Notre Dame de Paris de Victor Hugo)

On Remarque que les Rois et Empereurs de cette époque sont impliqués dans les guerres qui touchent l'Europe et les régions citées précédemment de par leur sang, Quelques Personnages clefs :
-Maximilien Ier succédera à son père l'Empereur Frédéric III. En août 1477, il épouse Marie de Bourgogne, unique héritière de Charles de Valois Bourgogne dit le Téméraire, qui lui apporte en dote les Pays-Bas Bourguignons (Benelux) et la Franche-Comté. Cette situation engendrera un conflit avec la France jusqu'au au traité d'Arras, le 23 décembre 1482. Louis XI obtiendra la Picardie et la Bourgogne ducale, tandis que Maximilien Ier conservera les Pays-Bas et la Franche-Comté.
-Le future Charles Quint de Hasbourg, petit-fils de Maximilien et de Marie de Bourgogne (il est donc l'arrière petit fils du prince Charles de Valois Duc de Bourgogne), est Roi d'Espagne, de Sicile il succèdera au titre d'Empereur du Saint Empire Romain Germanique("Charles Quint : Dernier empereur germanique à nourrir le rêve carolingien de la monarchie universelle" / Wikipedia)
-François 1er fils de Louise de Savoie, et petit-fils de Valentine Visconti du côté paternel.
-Marguerite d'Autriche fille de Maximilien et de Marie de Bourgogne, Archiduchesse d'Autriche, gouvernante des Pays-Bas et de la Franche-Comté, elle épouse Philibert de Savoie et devient Duchesse de Savoie. (le Maréchal de Vergy est son cousin)
-Philibert Emmanuel de Savoie, gouverneur général des Pays-Bas et de Franche-Comté (1556-1559)
-Marguerite de Parme, régente des Pays-Bas et de Franche-Comté (1559-1567)


Je propose dans cette discussion d'évoquer toute les migrations qui ont eu lieu durant ces pèriodes de guerres comprise entre le 15eme et le 16eme siècle (éventuellement début 17eme):

sur ce sujet 2 livres semblent interessant malheureusement je n'ai pas pu me les procurer : "Philippe II et la Franche-Comté" et "Histoire de la Franche Comté" De Lucien Paul Victor Febvre
ils sont en partie visible sur la bibliothèque Google Book : "Mais les grands, eux aussi, regagnent leurs domaines : Jean d'Andelot, Joachim
de Rye viennent mourir en Comté; Philibert de la Baume, Gérard et Marc de Rye, Claude de Tailland-Monfort, Claude de Ray, Jean d'Achey, tous par goût ou par nécessité se transforment en gentilshommes campagnards. Ils viennent grossir, dans la province natale, le contingent des nobles oisifs et turbulents. Contingent redoutable déjà. Qu'on dépouille, pour les années moyennes du siècle les registres criminels du Parlement de Dole; ce ne sont à chaque page que brutalités, agressions, brigandages de seigneurs plus ou moins titrés"
"Les Compagnons de Charles Quint congédiés et réduits à rentrer chez eux à regagner le Comté pour y vivre désormais une vie sans prestige. C'est une exode de Masse"
 

Bonnot-jc
Posté le:
24/12/2007 15:38
Sujet du message:
LE ROYAUME DU PORTUGAL
Répondre            
Email:
jc-bonnot@wanadoo.fr
Site Internet:
http://alesiadesmandubiens.com
Excuse moi Stéfan, mais je relance sur la partie qui m'intrigue le plus, bien qu'en généalogie tout soit lié...
Les historiens locaux n'ignorent pas que le royaume du Portugal doit son indépendance à la noblesse Bourguignogne ou certainement Franc Comtoise, quand est il vraiment ? Cette "migration" est elle liée à l'élimination des Templiers ? Les adeptes de la "vrai croix" (vera cruz) ont ils trouvés refuge en une terre d'accueil ?
 

stéfanpucci
Posté le:
25/12/2007 23:47
Sujet du message:
Templiers, Calatrava, Alcantara, ...
Répondre            
 
Joyeux Noel Jean Claude, et Joyeux Noel à Tous.

Au sujet des Templiers, on prétend que l'ordre se serait réorganiser en Espagne et au Portugal au travers des Ordres d'Alcantara, Calatrava et de l'Ordre du Christ du Portugal. Hors durant l'influence espagnole, certains chevaliers franc comtois ont incorporé les ordres d'Alcantara et de Calatrava, et ont en quelque sorte participé à la résurgence templière en Bourgogne. Que dire aussi du role joué par l'abbaye cistercienne champenoise de Morimond mère de l'abbaye de Bellevaux des de la Roche dont l'influence fut considérable en Bourgogne et dans l'organisation de ces ordres à résurgence Templière (et certainement dès l'origine du Temple). Enfin que dire du Rôle joué par Charles Quint, lui le Hasbourg,dont la famille est souvent associée à l'Enigmatique Prieuré de Sion
 

gilles.maillet
Posté le:
26/12/2007 10:51
Sujet du message:
RE: LE ROYAUME DU PORTUGAL
Répondre            
Site Internet:
http://gilles.maillet.free.fr
Bonjour à Toutes et Tous

Pour répondre à ta question Jean-Claude, sur l'indépendance du Portugal, voici les éléments historiques.

Lors de la reconquête de l’Espagne sur les Arabes par les chrétiens espagnols au XIème siècle, et à l'appel de Cluny, on voit Henri de Bourgogne, frère du duc Eudes Ier et son beau-frère Raimond de Bourgogne, fils du comte Guillaume Ier, aider les Espagnols dans cette guerre sainte. Raimond fait le siège de Tolède en combattant les Maures. Il obtient la main d’Urraque en 1093, fille et héritière d'Alphonse VI, roi de Castille et de León, et devient comte de Galice, leurs descendants seront rois de Castille et de León jusqu'en 1530. Henri lui aussi se couvre de gloire en combattant les Maures et obtient les mains de la princesse Thérèse, la fille bâtarde d'Alphonse VI, en 1094. Il devient le premier comte du Portugal en 1097, et le fondateur de la première maison royale du Portugal. Ses descendants règneront jusqu’en 1580 sur ce royaume.

Ainsi, Henri et Raimond épousèrent les héritières des royaumes de Castille et de León et du Portugal, et sont donc les ancêtres des rois de ces trois royaumes. Nous pouvons dire qu’il y a eu des bourguignons (duché et comté) sur les trônes ibériques !

Les "rois catholiques" Isabelle Ière de Castille et Ferdinand II d'Aragon, grands-parents maternelles de Charles le Quint sont des descendants d'Henri et de Raimond !!
 

goudrand
Posté le:
28/12/2007 19:24
Sujet du message:
registres criminels du Parlement de Dole
Répondre            
Email:
michel.goudrand@orange.fr
 
bonjour,
je trouve votre discution passionnante, mes ancêtres les "de BOUDRAN", nobles aux XVe et XVIIe , originaires d'Arbois, ont probablement été dans le lot de ces vagues migratoires. Au point d'en perdre leurs traces!
Mais, vous m'ouvrez peut-être une piste.... en effet vous évoquez l'existence de "registres criminels du Parlement de Dole", pourriez vous m'indiquer où l'on peut consulter ces registres?

AVEC MES REMERCIEMENTS

Michel GOUDRAND
 

stéfanpucci
Posté le:
2/1/2008 00:38
Sujet du message:
RE: registres criminels du Parlement de Dole
Répondre            
 
très intéressant cette histoire des origines de la noblesse portugaise et la transmission du sang Bourguignon dans la Noblesse Ibérique

"goudrand" a écrit:

vous évoquez l'existence de "registres criminels du Parlement de Dole", pourriez vous m'indiquer où l'on peut consulter ces registres?


Merci Michel, tout comme vous je fais des recherches délicates et difficiles, et tout comme vous j'ai découvert par hasard l'existence de ce "registre criminels du Parlement de Dole", il m'intéresse aussi au plus haut point, notamment les passages éventuels qui d'après l'auteur pourrait concerner Claude de Ray qui avait suivit Charles Quint dans ses différentes guerres. Je ne sais malheureusement pas où l'on peut le consulter. Peut-être aux archives départementale ?

 

Poster un nouveau message Répondre au message
  Pages: 1

M'inscrire M'inscrire Me connecter Me connecter Mot de passe oublié Mot de passe oublié Retour au forum Retour au forum




Pour apercevoir tous les messages
d'un message principal, cocher la case après le titre du message.